Les ateliers d’écriture de Maya

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Pour publication

Fil des billets - Fil des commentaires

18 avril 2017

Genre humour et rire en mire

Steinberg Signatures

Adoré-oublié

« Il y a une chose que j’adore chez toi. Si seulement je pouvais m’en souvenir… »

Histoire d’avoir le temps de retrouver ses adorations et oublier un peu les nuages qui obscurcissent l’horizon, voici ici une nouvelle proposition d’écriture, avec comme thème une contrainte énigmatique : cette phrase à s’approprier dans une nouvelle à concocter tranquillement jusqu’en juillet.

C’est la revue Libres Plumes, organisatrice du [Prix international qui propose cette variation sur l’adoration sujette à interprétations peu banales.

Lire la suite...

17 avril 2017

Genre cadavre exquis

Loustal ombre au révolver

Aux plumes !

Ce printemps voit éclore foule de festivals consacrés à la littérature policière et noire, et, histoire de muser ou lever vos plumes, je livre vite ici à quelques-uns des mordus du genre quelques concours à concocter pour ce printemps et cet été et à décrocher en lauriers.

  • Pour le festival Polars du Sud de Toulouse, les textes destinés au concours de nouvelles 9e Prix Thierry-Jonquet seront à envoyer avant le 25 mai 2017. Thème : la photo d’une montre en forme de vanité du XVIIe siècle exposée au musée Paul-Dupuy de Toulouse.
  • Pour le festival Paris Polar qui se déroulera dans le XIIIe arrondissement de Paris en novembre 2017 : les textes destinés au concours de nouvelles auront pour thème la nuit et devront être envoyés avant le 23 septembre 2017).
  • Pour le Festival Mauves en Noir qui se déroulera en 2018 et dont le règlement et le thème 2018 paraîtront en juin, les textes seront à envoyer jusqu’en octobre 2017.

Lire la suite...

4 janvier 2017

Thèmes d'hiver 2 (polars & SF)

Cadavre exquis en rouge

Appels à texte et concours

Des appels à texte et des concours de nouvelles policières et de science-fiction sont également organisés cet hiver pour permettre à ceux qui le souhaitent de mettre à distance et exorciser quelque peu la réalité des temps.

Du genre policier au genre noir, de l’enquête à la plongée dans les côtés sombres de notre société ou de l'âme humaine, jusqu’à la confrontation aux extra-terrestres, de quoi se donner des frissons et échapper aux cauchemars avec un seul stylo : un luxe exquis !

Lire la suite...

17 juillet 2015

Nouvelles des amis

Montgolfière Plonk & Replonk

Envolées d’été

L’aventure est diverse et l’été aussi animé que brûlant pour certains participants d’atelier. Quelques expériences à faire rêver depuis nos déambulations florentines : la montée sur les planches de Jeanne Carré à Avignon ; celle en montgolfière pour suivre la migration des oies sauvages de Nadine B...!

Parmi ceux qui ont écrit, certains se verront publiés dans le prochain numéro de Scribulations, vaillamment assuré par le courtois Jean-Marie Dutey, dit Jimidi, bien inspiré depuis sa participation à l’atelier de Florence.

Lire la suite...

3 mars 2015

Pour envoi

Buchholz lette

Quelques concours encore

ici : vite un rappel pour faire vivre vos écrits, avec, notamment, l’annonce de concours du prix Pépin de science-fiction 2015 et la possibilité d’envoyer dès maintenant vos textes à la revue Scribulations pour publication en automne !

Pour entrer dans le printemps à pas vif, à la page de ce blog sur quelques concours littéraires proposés je joins donc ici la page Concours d’entrée d’hiver qui présente des possibilités de publication de vos textes.

Lire la suite...

18 janvier 2014

Raconter la vie et l’exil

Lamboray Fondation

Deux initiatives pour raconter la vie

Pour écrire la vie et l’exil, les nôtres, ceux nos parents et des leurs, je présente ici deux initiatives pouvant donner lieu à écriture et publication : l’une, lancée en janvier 2014 par Pierre Rosenvallon sur le site Raconter la vie ; l’autre, en 2010 par le musée de l’Histoire de l’immigration.

Ecrire sa vie et écrire l’exil

  • Le site Ecrire sa vie créé par Pierre Rosenvallon donne la parole à ceux qu’il appelle les « invisibles », qui, exclus des réseaux des pouvoirs en place, pourront retracer leur parcours et contribuer à la mise en place d’un Parlement des invisibles.
  • Le site du musée de l’Histoire de l’immigration propose des salons littéraires où écouter et présenter des écrits retraçant des chemin d’exil que l’on a connus au cours de sa vie ou de celle de ses parents et proches.

Lire la suite...